Airs de Rien
Slogan du site
Descriptif du site
11-Le pécheur (Mazurka-Valse)
Article mis en ligne le 24 février 2014
dernière modification le 21 mars 2014
par Catherine
Imprimer logo imprimer
11-Le pécheur (Mazurka-Valse)
IMG/mp3/11_le_pecheur.mp3

Musique : Pascal Bournez | Paroles : Pascal Bournez

Il avait les cheveux couleur de l’écume,
De beaux yeux gris malins comme le fond de l’océan,
Une grosse voix de vibrato, sortie d’une caverne,
Il faisait un peu peur aux hommes d’équipage.
 
Il avait le cœur, gros comme une maison,
Toujours prêt à fondre à chaque saison,
Il avait le cœur gros comme une maison,
Mais il ne voulait surtout pas le montrer.
 
Sur la tête une casquette, qu’on croyait d’capitaine,
Sur le dos une vareuse, témoin de ses campagnes,
Des boutons d’autrefois qui devaient être dorés,
Son pantalon de toile déjà bien élimé.
 
Toujours de bon matin, il montait sur le pont,
Bien avant tout le monde, il surveillait le chalut,
Placée entre les dents, sa vieille pipe en ivoire,
Par sa seule présence, il rassurait les marins.
 
Quand le mousse pleurait, il le réconfortait,
Il passait à la barre dans les coups de tabac,
Il jouait l’accordéon, quand le moral était bas
Affairé sur le pont, tout le monde chantait.

Retour

Nos dates

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Pas d'évènements à venir


| Plan du site | Contact | Espace rédacteurs |



2014-2017 © Airs de Rien - Tous droits réservés